Comment prononcer son discours de mariage ?

Ça y est, votre discours de mariage est au point. Vous venez de passer une semaine à le fignoler. Il serait dommage que le public n’apprécie par votre discours à sa juste valeur, simplement parce que vous n’êtes pas préparé à le prononcer. Voici un ensemble de conseils pour préparer le grand moment.

Lire le discours ou le mémoriser ?

Beaucoup de personnes veulent à tout prix mémoriser leur discours. Sachez que cela n’est pas essentiel. Vous pouvez par exemple préparer votre discours, puis seulement rédiger quelques notes sur un morceau de papier (une citation ou des points clés). L’avantage est que votre discours n’aura pas l’air de ressembler à une récitation (souvenez vous des poésies de votre d’enfance). Toutefois, notez bien qu’un mariage n’est pas un examen. Personne ne vous fera de reproche si vous lisez votre discours.

Pratiquer

Quelque soit votre décision pour la lecture de votre discours, répétez le. Et répétez le encore ! Jusqu’à ce que vous en soyez malade !!! Ca devrait être bon…

Ralentir

La chose qui peut ruiner un discours est un lecteur trop nerveux, qui parle trop vite. Il ne fait pas de pause pour marque ces effets et il n’attend pas que le public rigole à ces traits d’humour. Son public est tellement concentré à essayer de comprendre son charabia qu’il n’a pas le temps de rire. Et là, le cercle vicieux commence… Pas de rire ; que fait l’orateur ? Il panique et accélère augmente encore plus son débit de parole. Un bon conseil, prenez votre temps et savourez. A la fin du discours, vous vous direz quoi qu’il arrive que c’est passé trop vite.

Langage corporel

Tenez vous droit, debout et paraissez confient. Même si vous lisez votre discours, gardez la tête haute et regarder votre public de temps en temps. Le contact oculaire avec les spectateurs leur fait penser que vous vous adressez à eux personnellement. Cela vous aidera également durant vos pauses.

Rires

Si vous racontez quelque chose de drôle et que vous vous attendez à des rires, attendez que le public rigole. Si les rires ne viennent pas, dites aux invités qu’ils étaient supposés rire à cet instant et que vous refusez de continuer tant qu’ils ne rient pas. Cela déclenchera à coup sûr un rire général. Ne recommencez pas à parler tant que les rires ne sont pas terminés. Étudiez comment se comportent les comiques professionnels – vous apprendrez beaucoup.

Boisson

N’abusez pas d’alcool avant votre discours. Vous pensez certainement que cela va vous décontracter et vous aider à parler. Vos invités ne le verront pas du même œil. Restez sobre !

Il reste deux points importants à se rappeler :

  • Le public est de votre côté. Ils veulent profiter de ce moment (souvent rare). Donnez leur cette opportunité.
  • Si vous obtenez un rire général, totalement inattendu …, vérifiez vos fiches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *